Sur le banc d’essai #2

Dans l’espoir de trouver la routine idéale pour mes ongles éternellement dédoublés mais durs, j’ai décidé d’inclure ces trois produits dans mes manucures hebdomadaires.

J’ai reçu les deux soins Essie lors d’une commande chez Transdesign (reçue en 10 jours!) il y a 2 jours. Ils ont leur équivalent en France, mais leur nom change donc je ne peux pas tellement dire qui est quoi. Le produit Sally Hansen est disponible depuis peu dans presque tous les Sephora (même les plus petits, renseignez vous sur le site pour voir la disponibilité !) pour un prix de 9 euros.

Ceci est une présentation rapide des produits, ainsi qu’une première impression dessus. D’ici 1 bon mois, ils feront l’objet chacun d’une revue propre !

Lire la suite

OPI – Nail Envy Original

Allez, en prime, mes ongles à poil.

Cela fait maintenant 8 mois que j’utilise ce durcisseur, je peux enfin en faire une petite revue.

Déjà, petite mise en condition du pourquoi, où, quand, comment j’ai choisi d’obtenir ce produit : mes ongles n’aiment pas les dissolvants quels qu’ils soient. Du coup, au bout d’un certain nombre de poses verniesques, ils expriment leur mécontentement en se dédoublant. Pas à tous les doigts certes, mais ils ont cette fâcheuse tendance à persister dans leur révolution, malgré les coupes à ras et le limage adéquat. Seulement si ils se dédoublent, ils ne sont pas mous. Loin de là, ils sont durs à un point qu’à partir d’une certaine longueur ils se cassent, et on est reparti pour un tour de lime. Et parce qu’ils se dédoublent, malgré une base posée, le vernis tiens moins bien et a tendance à s’écailler plus rapidement. Et ça, c’est moche.

Lire la suite

Sur le banc d’essai

Aujourd’hui, sur le banc d’essai , des soins dédiés à mes chers et pauvres ongles qui ont limite fait la guerre vu la tête qu’ils tirent.
Pour une raison qui me reste encore inconnue, depuis quelques années, mes ongles ont pris cette fâcheuse habitude de se dédoubler à deux périodes dans l’année : l’hiver et l’automne.
Cette année je n’y coupe pas, mes ongles sont actuellement en pleine révolution.
Vous me direz « ouai mais c’est pas encore l’automne ». C’est pas faux. Mais je vous dirais aussi que vu le temps qu’il fait sur l’ensemble de la France ces dernières semaines, y a de quoi se poser des questions sur quelle saison on est vraiment.

Le facteur je pense qui a déclenché ce dédoublement depuis 15 jours est en fait plus lié à mon travail d’étudiant de l’été : la caisse en supermarché.
Mes ongles étaient nickels, tout beaux, tout propres, vernis de la veille avec le beau Marrakech de Mavala. Leur longueur était belle et ils étaient forts.
Deux jours plus tard, c’est la débandade, le dédoublement avait commencé.
J’ai dû , à contre coeur, les couper à ras et attendre patiemment leur rétablissement.

J’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes. J’avais déjà essayé plusieurs durcisseur de marques diverses : aucun effet. Je suis même allée jusqu’au Mavala Scientifique. Nada.

Mon dernier espoir residait dans ce quatuor de choc (je l’espère) :

Phytophanère de PHYTO : complément alimentaire à base de vitamines du groupe B , d’oméga 3 et de levure de bière entre autres. A raison de 2 comprimés par jour, la cure dure 3 mois. Les phanères sont les cheveux, les ongles et les poils de tout genre. Formulé pour apporter une fortification aux cheveux abîmés, voire victimes de chutes importantes, ainsi que pour des ongles abîmés et dédoublés.

Avoplex huile pour ongles et cuticules d’OPI : ça dit bien ce que ça veut dire. Huile censée protéger ongles et cuticules et aider à une repousse plus rapide et plus forte des ongles. A appliquer si nos mains s’apprêtent à subir des chocs à répétitions ou des conditions extérieures difficiles.

Nail Envy Original d’OPI : durcisseur de base d’OPI. Appliqué en une à deux couches, à renouveller chaque jour par une nouvelle couche, puis nettoyer intégralement une fois par semaine. On va voir si ça marche hein.

Avoplex, crème pour les mains et cuticules d’OPI : dans le même esprit que l’huile citée précédemment. Disons que le format serait plus pratique à emmener dans son sac qu’une huile.

A bientôt donc d’ici quelques semaines pour constater une déception ou une révélation !